black hat et white hat en SEO

Différence entre le black hat et white hat en SEO

Une entreprise adopte souvent une ou plusieurs techniques de référencement pour rester visible sur le web. Parmi cela, on compte le SEO white hat et le SEO black hat qui présentent une nette différence. Voici quelques informations importantes à savoir :

SEO white hat, une méthode approuvée par Google

Dans sa règle de base, ce type de référencement met l’accent sur une stratégie qui suit les règles imposées par Google, surtout sur la qualité des contenus. Sachez que les sites les plus performants ont choisi cette technique. En effet, sa stratégie vise à rendre un site plus visible avec un contenu de qualité et une création de liens organiques.

Pour monter en ranking avec cette stratégie, vous devez créer un contenu de valeur pour un public cible. Celui-ci doit être digne d’être partagé pour générer le trafic. Il est impératif que le contenu soit original et très pertinent au créneau. Les fautes d’orthographe et de grammaire sont aussi à bannir. À part cela, cette méthode nécessite une utilisation efficace des mots-clés. Si ces derniers sont utilisés correctement, ils conservent leur valeur. Pour ce faire, identifiez et recherchez les mots-clés ou les expressions les plus efficaces que vous pensez que les gens pourraient utiliser pour trouver le site web.

Outre cela, cette méthode utilise un échange de liens. En effet, Google aime détecter des liens d’autres sites qui mènent à un site précis, car ceci est un gage de confiance. Toutefois, il convient de s’assurer que tous ces liens sont pertinents et offrent un contenu de qualité. Il est également recommandé d’utiliser des liens internes. Ceux-ci sont un excellent indicateur qu’un site a de la valeur. Enfin, il faut y mettre une bonne méta-description qui n’est pas surchargée de mots-clés.

SEO black hat, une méthode rapide et risquée

À la différence du SEO white hat, cette méthode prend un virage et opte pour une approche plus agressive en allant même contourner les règles. Pour gagner des rankings, cette stratégie permet d’insérer des mots clés sans rapport avec le contenu. Avec son aspect non naturel, ces mots-clés constituent un signal d’alarme pour les moteurs de recherche.

Ce type de référencement utilise aussi une automatisation de contenu, que ce soit dans le corps du texte ou dans la section commentaire. Le texte renferme un ou deux mots-clés qui aideront l’URL à se classer plus haut. Par contre, il est généré aléatoirement et n’a pas de sens pour le lecteur. Toutefois, les moteurs de recherche s’y intéressent. Cette méthode cherche à remplir les sites ou les thématiques des concurrents avec des commentaires spinnés.

Le SEO black hat fait également usage des pages de redirection rembourrées de mots-clés. En principe, celles-ci peuvent être des fausses pages surchargées de mots-clés afin de les rendre plus faciles à trouver, via les moteurs de recherche. Par contre, une fois cliqué, le mot-clé redirige automatiquement l’internaute vers une page séparée. Par ailleurs, ce procédé utilise une autre stratégie, le cloaking, qui consiste à tromper les moteurs de recherche. Le contenu présenté aux visiteurs est complètement différent de celui trouvé par les moteurs de recherches.

Il faut savoir que cette technique sera détectée tôt ou tard. De ce fait, le site peut être banni ou pénalisé au rang inférieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *